Modifier la traduction

Connu

« Aller à Noto, Écoute-moi. Vous arriverez en une demi-heure de Syracuse, avec des yeux maintenant pleins de vues et de visions, mais vous vous baserez au-delà de l’arche de la Bourbon Porta Ferdinandea, Et déjà vous devrez les frotter à nouveau devant le plus glorieux trophée de pierres que l’on puisse imaginer. […] tout, forsooth, Ici ça bouge et surprend: entrer dans une église et découvrir un Lovran; Prenez une rue au hasard et ici sur votre tête dépassent des balcons en fer forgé, gonflés comme des seins, Dans les étagères duquel s’enroule et grouille un peuple de griffons, Méduse, sourires rieurs., Chimères. Une joie vient à l’âme, Le même que vous essayez de profiter d’une loge royale une visibilité d’artifices et d’illuminations. Seulement ici, le spectacle ne s’arrête jamais. »

Gesualdo Bufalino

Défini le “capitale du baroque sicilien” vaut vraiment le détour.

Il a été reconstruit après le tremblement de terre dévastateur de 1693 dans un nouvel emplacement, plus large et plus plat et ses rues principales ont une orientation est-ouest afin que la ville soit aussi éclairée que possible par le soleil.

En arrivant à Noto de la mer, puis de la villa municipale se tiendra Porta Reale, Un arc de triomphe des 800 qui introduit le centre historique.

La façon dont cela vous arrive, Corso Vittorio Emanuele, est le cœur du centre historique de Noto, où les trois places principales donnent sur: Place dell’Immacolata, Place de l’Hôtel de Ville, disputé entre la cathédrale de San Nicolò et le Palazzo Ducezio, et Piazza XVI Maggio.

Parmi les nombreuses rues à explorer ne peut certainement pas manquer via Nicolaci avec le palais homonyme.

Modica

D’origines anciennes, totalement reconstruit dans le style baroque tardif.

On peut dire qu’il a deux centres historiques, Modica Bassa et Modica Alta, chacun avec sa propre cathédrale, rispettivamente San Pietro e San Giorgio. Le chiese da ammirare sono molte di più, tra tutte citiamo Santa Maria di Betlem, San Nicolò Inferiore, Santa Teresa, San Giovanni.

I suoi vicoli e le sue scale sono essenza del suo fascino e non si può pensare di visitare questa cittadina restando sulla via principale.

Raguse

Raguse et son histoire sont vraiment fascinantes. Ibla, le quartier du centre historique, a été reconstruit, comme tous les villages de la région, après le tremblement de terre de l' 1693.

Il compte une cinquantaine d’églises et plusieurs palais de style baroque tardif. Les briques des nouveaux bâtiments ont été obtenues à partir de certaines carrières locales, dont un adjacent à son périmètre.

Au cours du XXe siècle, sa récupération en a fait ce joyau culturel et architectural que l’on peut admirer aujourd’hui..

Read More

Scicli

« La ville de Scicli se trouve au carrefour de trois vallées, avec des maisons partout en haut des falaises, un grand carré au fond à cheval sur un ruisseau, e antichi fabbricati ecclesiastici che coronano in più punti, come acropoli barocche, il semicerchio delle altitudini»

Elio Vittorini in Le Città del Mondo

Si è resa famosa recentemente grazie alla televisione, che ne ha fatto teatro di diversi sceneggiati e film; ma Scicli è paese che offre molto di più in un piccolo centro storico molto curato e dedito all’accoglienza dei visitatori.

Sampieri

Sampieri è un borgo di pescatori, di origine ottocentesca. È incastonata due piccoli promontori che individuano una larga baia sabbiosa che si estende dal centro abitato a ovest fino al Pisciotto a est, lo sperone sul quale si ergono i ruderi della Fornace Penna, simbolo del villaggio, sito di archeologia industriale, dove fino all’inizio del XX secolo si producevano ed esportavano laterizi.

Appena a ovest di Sampieri e fino al paesino di Cava d’Aliga si trova il parco extraurbano di Costa di Carro, alcuni chilometri di costa rocciosa ma con una piccola spiaggia incastonata tra le falesie proprio adiacente al paese e nota con il nome dispiaggettada cui prende il nome il nostro campeggio.